L'harmonisation du ventre, notre deuxième cerveau

Je m'intéresse particulièrement au rôle primordial du ventre pour notre santé. Mon approche est basée sur différentes techniques apprises au Japon et en Chine, comme les techniques de Dr Zhiyun Bo ("Fuzhen"), de Dr Tian Helu ("TaiJi du ventre"), de Dr Richard Tan ("Balance Method" et "8 points magiques pour le ventre") ou le massage japonais du ventre ("Ampuku")....

 

Dans le traitement de l'abdomen, il faut bien choisir la technique appropriée. L'harmonisation des émotions nécessite un autre travail que l'accompagnement en cas de douleurs chroniques ou dans le cadre de troubles digestifs.

 

Mon expérience personnelle du pouvoir du ventre

 

C’est en tant qu’enfant malade que j’ai fait l’expérience, pour la première fois, du pouvoir de l’abdomen. Né grand prématuré avec très peu de chances de survie, j’ai grandi avec une santé fragile. Affections respiratoires chroniques jusqu’à la pneumonie.  Constipation sévère accompagnée de tristesse et de colère rentrée. Avec le temps se sont rajouté des lumbagos à répétition. Les médicaments ne m'ont soulagé que temporairement. Quand on m'a proposé une opération du dos, je me suis mis en quête de pistes différentes. Grâce à des soins traditionnels asiatiques comme l’acupression, les étirements, le traitement par la chaleur (moxibustion) et les ventouses, mon abdomen et mon esprit se sont détendus. Le transit s’est améliore, et par la suite mes douleurs lombaires se sont calmés. Une modification alimentaire a diminué les problèmes pulmonaires restants. J‘ai repris la force pour reprendre des activités sportives, ce qui m’a aidé à évacuer mon stress et à entretenir ma nouvelle forme… 

Ce cercle vertueux m'a fait prendre conscience du lien qui unit le ventre et le reste du corps. J'ai alors décidé d’étudier différentes approches orientales.

 

L'état du ventre reflète la constitution de base et l'hygiène de vie de la personne

 

Selon les textes classiques millénaires, le ventre reflète notre patrimoine génétique transmis à nous par nos parents. On appelle cela le « Ciel antérieur » (car antérieur à notre naissance). Mais le ventre est aussi le résultat de notre hygiène de vie, ceci est le « Ciel postérieur » (postérieur à la naissance). Une personne avec une faible constitution de base, peut acquérir une meilleure santé qu’une personne robuste qui n’entretient pas son capital. 

Il est par conséquence très important d'examiner les habitudes alimentaires et sportives : pour permettre une amélioration durable, il vaut mieux éviter de manger "mal" plusieurs fois par jour, et accepter le fait qu'un minimum de sport est essentiel pour la santé.

 

L'harmonisation abdominale selon le Dr Zhiyun Bo

 

Plus récentes sont les recherches du Dr Zhiyun Bo, père de la technique abdominale « Fuzhen », qui a découvert des zones « réflexe » autour du nombril, en lien entre autres avec le squelette. Il utilise les points de l'abdomen par exemple pour traiter des douleurs et des cas de grande fatigue.

J'ai appris cette méthode en Chine à Kunming dans le service du Dr Yi Rong, et aussi par Dr Wang Liping, vice directrice de l’hôpital Ruguosi de Pékin, qui est une disciple du Dr Zhiyun Bo. 

Il est nécessaire de préciser que cette technique n'est pas appropriée pour tous les cas. Pour régulariser des troubles digestifs, par exemple, il y a des méthodes plus efficaces, selon mon expérience.

 

La vision japonaise du ventre


Pour les Japonais, l'abdomen ou le "Hara", est le siège de l'âme de l'homme et son centre de gravité. Les stagnations d'énergie au niveau du Hara sont des obstacles qui empêchent son être véritable de s'exprimer pleinement. Pour être pleinement soi-même, on doit cultiver ce centre, par exemple en pratiquant les arts martiaux, la méditation assise ou le Shiatsu (« pression des doigts »).

Au Japon, le ventre est considérée comme une zone de diagnostic de choix, même pour l'acupuncture. La prise du pouls "chinois" est nettement moins répandue.

 

J'ai appris le traitement du ventre et du Hara auprès de plusieurs spécialistes au Japon :

  • Morita Masunaga, le fils du fondateur de l'école Iokaï, Shizuto Masunaga à Tokyo.
  • Yuji Namikoshi, le petit-fils du fondateur Namikoshi-sensei.
  • Dr Sato de l'école Kuretake de Médecine Orientale à Tokyo au Japon, spécialiste du massage du ventre "Ampuku".
  • Masanori Okamoto, responsable de l'enseignement de Shiatsu à l'école Kuretake de Médecine Orientale à Tokyo au Japon, auteur du livre "Précis de Shiatsu Kurétaké", Editions Dangles.

 

La recontre du corps, de l'esprit et des énergies de l'environnement

 

Selon la médecine traditionnelle chinoise, il n’existe pas de séparation entre le corps, l’esprit et l’environnement. Un trouble peut tout aussi bien venir d’un élément pathogène externe, d’une mauvaise hygiène de vie, d'une tension musculaire ou d’une émotion négative forte. A chaque organe correspond une émotion. Le foie est relié par exemple à la colère et l’irritabilité, la rate à la rumination mentale et le poumon et le gros intestin accueillent la tristesse. C’est un système à double sens. Une consommation excessive d’alcool peut provoquer un sentiment de colère, tout comme une colère persistante peut finir par nuire à l’énergie du foie. Il est nécessaire de bien identifier d'où vient le problème afin de pouvoir le traiter. Le ventre permet une lecture multiple.

 

Une multitude de couches et de facteurs participent 


La plupart du temps il s'agit d'une combinaison de plusieurs facteurs. Ceci explique la nécessité de plusieurs séances, d'un accompagnement : il faut traverser et harmoniser différentes couches. Le corps ne livre pas tous ses secrets en une seule fois, il a besoin de temps.

 

Certains troubles semblent n’avoir aucun lien entre eux et sont pourtant interdépendants. Si le système est encrassé, cette mauvaise circulation de l’énergie et du sang peut provoquer non seulement des problèmes articulaires et des maux de tête, mais aussi des perturbations du sommeil et un état de déprime. La phrase « le sang abrite l’esprit » illustre ce lien. 

 

Le centre nourrit les extremités, et les extremités harmonisent le centre

 

L’énergie vitale passe par des méridiens qui traversent le corps entier, et bien sûr le ventre. Chaque organe étant lié à un méridien, l’abdomen est donc en interaction avec l’ensemble du corps. Ceci permet d’harmoniser la digestion par les extrémités, ou bien de traiter les extrémités par l’abdomen. Un praticien cherche à identifier les blocages potentiels de ces circuits et à réguler les déséquilibres éventuels. 

 

Pour en savoir plus sur l'importance de la région abdominale

 

La page thématique "Le ventre, notre deuxième cerveau" sur le site d'ARTE :

http://future.arte.tv/fr/le-ventre


Le documentaire sur ARTE TV "Le ventre, notre deuxième cerveau" :
http://www.arte.tv/guide/fr/048696-000/le-ventre-notre-deuxieme-cerveau

 

Contact

CABINET KOAN VON LINTEL
57 rue Sainte-Anne
RDC fond deuxième cour
75002 Paris

Interphone : VON LINTEL
Métro : Pyramides, Quatre Septembre, Palais Royal Musée du Louvre, Opéra
Plan d'accès
 

RESERVATION

Par téléphone (service 24h/24) : 0183561945

Réserver une séance en ligne 

Contact

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Koan VON LINTEL